Friday 22 March 2019 Le portail des Métiers de l'Habitat, de la Construction




 Recherche avancée  S'inscrire à l'Annuaire


>> Accueil > Actualité


L'actualité


vignette batipôle.com
08/03/19

Erlus AG

ERLUS Lotus air® : une réduction durable de l’oxyde d’azote en zones urbaines

Un nouveau procédé de photocatalyse sur les tuiles : la dégradation de l’oxyde d’azote confirmée par le Fraunhofer-Institut


ERLUS a mis au point un procédé révolutionnaire qui contribue à réduire l’oxyde d’azote en zones urbaines. AvecERLUS Lotus air®, les tuiles en terre cuite sont traitées avec un revêtement spécial en dioxyde de titane. Ce procédé, développé avec le FAP « Fachverband angewandter Photokatalyse » (association professionnelle de photocatalyse appliquée), déclenche une activité photocatalytique purifiant l’air. « ERLUS Lotus air® peut par exemple contribuer à éviter les interdictions très impopulaires des voitures diesel en ville », explique Peter Hoffmann, directeur d’ERLUS AG. Grâce à ERLUS Lotus air®, les toits agissent comme des filtres à air géants. Ce nouveau procédé novateur est proposé sur la tuile Ergoldsbacher E 58 S en couleur rouge. 

 

De fortes réductions d’oxyde d’azote grâce aux tuiles traitées

Dans le cadre du projet PureBau® (analyse de systèmes de matériaux pour la construction à effet photocatalytique), subventionné par le BMBF (Ministère fédéral allemand de l’Education et de la Recherche), les tuiles ERLUS Lotus air® ont été soumises aux tests de l’Institut Fraunhofer pour les technologies des surfaces et des couches minces (IST).

 

Pour une vitesse de déposition d’environ 1,1 cm/s (vitesse à laquelle les gaz se déposent sur les surfaces et sont donc éliminés de l’air), le taux de réduction d’oxyde d’azote sur les tuiles traitées est environ quatre fois supérieur à la moyenne. ERLUS Lotus air®  représente donc l’avenir des matériaux de construction pour réduire l’oxyde d’azote dans les villes fortement exposées. 

 

L’oxyde d’azote dégrade les conditions de vie des habitants de nombreuses métropoles. Plusieurs villes dépassent nettement la valeur limite de 40 µg/m3préconisée par les organisations de santé publique. Si de nombreuses approches existent déjà pour diminuer l’exposition aux particules fines et à l’oxyde d’azote, « la plupart, comme l’électromobilité, ne sont efficaces que sur le long terme, au bout de 20 voire 30 ans », analyse Peter Hoffmann. 

 

Les matériaux recouverts de dioxyde de titane possèdent un énorme potentiel

Les toits des immeubles offrent des surfaces parfaites pour l’installation de dispositifs nettoyant l’air. A la lumière du soleil, les matériaux dotés d’un revêtement en dioxyde de titane sont capables de réduire activement l’oxyde d’azote présent dans l’air. « De tels matériaux présentent une participation durable et économique à la réduction de l’oxyde d’azote, sans pour autant modifier le paysage urbain », insiste Peter Hoffmann.

 

Les toitures recouvertes de tuiles ERLUS Lotus air® contribuent dès maintenant à rendre l’air plus propre en zones urbaines. « Ce scénario n’est plus une vision du futur. Avec des appels d’offres ciblés lors de la construction ou la rénovation de bâtiments publiques, les villes peuvent dès à présent durablement encourager l’utilisation de matériaux de construction photocatalytiques actifs », conclut Peter Hoffmann. 


  • Erlus AG
  • Hauptstrasse 106 - 84088 Neufahrn/NB (Allemagne)
  • Tél. : (+33) +4 9( 0) 87 73 - Fax : (+33) +4 9( 0) 87 73

Source : JMG Communications
10, rue Bobillot - 75013 Paris
Tél. : (+33) 01 43 22 47 05

E-mail : jgoudier@jmgcom.fr
Site web : http://Www.jmgcom.fr

 

Soyez le premier à publier un commentaire :

Votre commentaire

les champs marqués d'une * sont obligatoires





Si vous voyez ce texte, raffraichissez la page.



Les autres articles de la société...




Pour des informations sur le sponsoring de notre liste de diffusion et l'insertion de publicité, contactez notre service commercial : edition@batipole.com

Annuaire batipole

© batipôle.com 1998 - 2019