Fondation BTP +

Les métiers du BTP accessibles aux jeunes par l'apprentissage

Par Batipole Édition  Publié le 14 Aoû 2010
Les métiers du BTP accessibles aux jeunes par l'apprentissage

Secteur créateur d'emplois, le BTP demeure difficilement accessible aux jeunes. Afin de leur permettre de découvrir ce domaine d'activité et de s'y épanouir, une campagne de publicité à destination des entreprises vient d'être lancée afin de les inciter à recruter de jeunes apprentis. Un partenariat profitable aux deux parties.
 

Les Centres de formation d'apprentis du BTP partent en campagne auprès des entreprises pour le recrutement d'apprentis

Les CFA du BTP, le 1er réseau de l'apprentissage en France

Une campagne nationale et régionale vers les entreprises du BTP sur le thème : « SON AVENIR, C'EST AUSSI LE MIEN »
Le CCCA-BTP (Comité de Concertation et de Coordination de l'Apprentissage du Bâtiment et des Travaux Publics), organisme national, professionnel et paritaire des Centres de formation d'apprentis (CFA) du BTP lance en une CAMPAGNE POUR SENSIBILISER LES ENTREPRISES DU BTP AU RECRUTEMENT DES APPRENTIS.

Les partenaires sociaux du secteur de la construction, réunis au sein du Conseil d'administration du CCCA-BTP, affirment ainsi leur volonté de poursuivre leur investissement dans la formation des jeunes par l'apprentissage aux métiers du BTP.

Le contexte économique difficile auquel les entrepreneurs du secteur doivent faire face ne favorise pas actuellement les recrutements de jeunes en apprentissage ; il a indéniablement constitué depuis 2008 un frein à l'effort de formation habituellement engagé par les professionnels.

Alors que l'apprentissage tous secteurs s'est maintenu avec + 1 % de l'effectif total et une baisse de 2,8 % du flux d'entrée, le réseau CCCA-BTP des CFA du BTP connaît lui, en 2009/2010, une baisse de ses effectifs, de l'ordre de 16 % en flux d'entrée de niveau V (CAP) et de l'ordre de 6 % en effectif global : 70 000 jeunes en formation au sein du réseau CCCA-BTP contre 75 000 l'année précédente.

Si rien n'est fait pour inverser cette tendance, l'effet conjugué de deux flux d'entrée d'effectifs en baisse pourrait conduire à une nouvelle perte de 5 000 jeunes lors de la rentrée 2010/2011, représentant plus de 15 % de l'effectif.

Cette campagne répond ainsi à un objectif d'intérêt général de la profession, car il est vital de satisfaire rapidement les besoins structurels de renouvellement de salariés qualifiés des entreprises du BTP (départs à la retraite, etc.) mais aussi de s'adapter à l'évolution des métiers et de relever les nouveaux défis de l'éco-construction et du développement durable par des formations qualifiantes.
La politique volontariste d'information auprès des jeunes sur la formation professionnelle initiale dans les métiers du BTP, menée depuis de nombreuses années par le CCCA-BTP et son réseau, a porté ses fruits. De nombreux jeunes choisissent les métiers de la construction et doivent pouvoir trouver une insertion professionnelle durable dans les entreprises du secteur, et ce dès la rentrée scolaire 2010-2011. Il en va de leur avenir mais aussi de celui des entrepreneurs pour assurer la pérennité de la compétence et de la qualification de leurs salariés.

Si les entreprises ne recrutent pas d'apprentis dès la rentrée scolaire 2010, elles risquent fort de manquer de main d'oeuvre qualifiée dans les très proches années à venir.
C'est pourquoi le CCCA-BTP et son réseau de CFA se mobilisent avec force aux niveaux national et régional pour favoriser l'augmentation du nombre de recrutements d'apprentis, pour freiner et lutter contre la baisse des effectifs au sein des CFA du réseau CCCA-BTP.
L'apprentissage, loin d'être une voie de recours pour les jeunes qui n'ont pu trouver de réponse adaptée dans le cadre du système éducatif traditionnel, constitue aujourd'hui un parcours de formation ouvert aux 16-26 ans offrant un projet professionnel solide, et à terme de véritables possibilités d'évolution dans les métiers de la construction.

L'ENTREPRISE ET L' APPRENTI ONT TOUT À GAGNER DANS CE PARTENARIAT.

La campagne est organisée en direction de toutes les entreprises du BTP avec un accent particulier vers les entreprises qui n'ont pas recruté d'apprentis depuis deux ans, les entreprises de plus de dix salariés qui, par leur taille, sont plus susceptibles de procéder à un nouveau recrutement, et les entreprises nouvellement créées.

Pour mobiliser fortement et partout en France les entreprises du BTP, les CFA du réseau CCCA-BTP mettent en oeuvre, dès le début du mois de mai 2010 et jusqu'à la fin de l'année 2010, un important dispositif de communication et d'information.

  • Une communication directe avec les entreprises constitue le coeur du dispositif de campagne, véritable force de frappe sur le terrain.
  • Une forte mobilisation des équipes des 75 CFA du réseau CCCA-BTP
  • En appui de ces équipes, 75 « développeurs » de l'apprentissage BTP, chargés de relations avec les entreprises, sont recrutés puis formés par chacun des 75 CFA du BTP pour conseiller et accompagner les entrepreneurs dans leur démarche de recrutement d'apprentis, et leur présenter tous les atouts de cet investissement. Cette action est cofinancée par le secrétariat d'État chargé de l'Emploi et le CCCA-BTP.
  • Une communication directe relayée par un publipostage et un e-mailing, en direction des entreprises est mise en place en partenariat avec PRO BTP (groupe de protection sociale au service du bâtiment et des travaux publics) et la Fondation BTP PLUS.
  • Des supports et outils de communication sont édités à l'attention des entreprises du BTP pour accompagner la campagne, et présenter concrètement les bonnes raisons de recruter un apprenti :
  • Un dépliant, une affiche,
  • Un numéro spécial du magazine Apprentissage BTP,
  • Des annonces presse,
  • Un label : « JE FORME des APPRENTIS avec les CFA du BTP »,
  • Un site internet dédié : www.apprentissage-btp.com
  • Un Numéro Vert : APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE 0 805 204 550

Les messages de la campagne

L'ensemble des supports et outils de communication développés dans le cadre de la campagne sont articulés sur le thème « SON AVENIR, C'EST AUSSI LE MIEN », et autour des 3 RAISONS POUR RECRUTER UN APPRENTI, et former un jeune dans des conditions très favorables.

  • Un investissement pour l'avenir de l'entreprise... qui pourra bénéficier demain d'un professionnel qualifié compétent, anticiper la reprise.
  • S'engager en faveur de la formation des jeunes par l'apprentissage, c'est aussi être une entreprise citoyenne et pour l'avenir du jeune apprenti, qui a besoin de l'expérience d'un maître d'apprentissage pour réussir à ses côtés, pour évoluer et relever les défis de l'éco-construction.
  • Un dispositif d'aides à l'embauche des apprentis : selon sa taille, l'entreprise peut être exonérée ou remboursée des cotisations de Sécurité sociale et bénéficier de crédits d'impôts. Le conseil régional verse une prime pouvant aller de 1 000 euros à 5 000 euros.
  • Un Centre de formation d'apprentis (CFA) proche de chaque entreprise partout en france. Chaque CFA est à la disposition de l'entreprise pour l'aider à trouver des jeunes motivés par les métiers de la construction, pour l'accompagner pas à pas dans le recrutement et pour l'aider à clarifier toutes les démarches administratives.
  • Rappelons que le réseau des CFA du BTP est géré paritairement par des professionnels du secteur contribuant à assurer une formation de qualité au plus près des besoins des entreprises, et constitue pour les jeunes une voie de formation d'excellence aux métiers de la construction.

Le CCCA-BTP, numéro 1 de l'apprentissage en France (tous secteurs confondus)

Un réseau national, professionnel et paritaire

Le CCCA-BTP (Comité de Concertation et de Coordination de l'Apprentissage du Bâtiment et des Travaux Publics) est un organisme national, professionnel et paritaire du bâtiment et des travaux publics, créé et géré par les organisations d'employeurs et de salariés représentatives du secteur de la construction :

  • Les fédérations d'employeurs : CAPEB (Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment), FFB (Fédération Française du Bâtiment), FNSCOP (Fédération Nationale des Sociétés Coopératives Ouvrières de Production du bâtiment et des travaux publics), et FNTP (Fédération Nationale du Bâtiment et des Travaux Publics) ;
  • Les fédérations de salariés : BATI-MAT-TP CFTC (Fédération BATI-MAT-TP CFTC), CFE-CGC (Confédération Française Encadrement-Confédération Générale des Cadres), CGT (Confédération Générale du Travail), FGFO (Fédération Générale Force Ouvrière), FNCB CFDT (Fédération Nationale des salariés de la Construction et du Bois CFDT).
  • L'État est pour sa part représenté au conseil d'administration du CCCA-BTP par un commissaire du gouvernement (émanant du ministère de l'Éducation nationale) et un contrôleur général économique et financier de l'État (du ministère de l'Économie et des Finances).
  • Les ressources du CCCA-BTP sont constituées par une cotisation dédiée au développement de la formation professionnelle dans le BTP, notamment de l'apprentissage, acquittée par toutes les entreprises du secteur de la construction.

Une politique soutenue d'information pour valoriser les métiers du BTP

Les principales missions

 

  • L'information et la promotion de la formation initiale, en particulier par l'apprentissage, et des métiers du bâtiment et des travaux publics, auprès des jeunes, de leurs familles et des entreprises du BTP.
  • La mise oeuvre, le développement et la coordination de la politique professionnelle de formation initiale par l'apprentissage aux métiers du BTP, le financement du développement et du fonctionnement des CFA du BTP, la contribution à la formation des formateurs dans les centres et des maîtres d'apprentissage en entreprise.
  • L'amélioration permanente de la qualité de la formation des jeunes en centre de formation et en entreprise, de l'accueil à l'insertion, pour accompagner l'intégration sociale et professionnelle des jeunes, mais aussi pour répondre concrètement aux besoins de main d'oeuvre qualifiée des entreprises, et aux nouveaux enjeux du Grenelle de l'Environnement.

CES MISSIONS SONT MENÉES EN ÉTROITE COLLABORATION AVEC LES CONSEILS RÉGIONAUX

103 Centres de formation d'apprentis (CFA) du BTP pour le 1er réseau de l'apprentissage en France
Le CCCA-BTP, chargé de mettre en oeuvre et de coordonner en France la politique professionnelle de formation initiale par l'apprentissage définie par les partenaires sociaux de la branche, anime un réseau de 103 CFA.
Les Centres de formation d'apprentis sont implantés sur tout le territoire (y compris à La Réunion), hors l'Alsace pour des raisons statutaires.
Ils se répartissent en :

  • 75 CFA du BTP gérés par des associations professionnelles et paritaires au niveau local et régional ;
  • 28 CFA associés dont 10 sont conventionnés pour leurs sections de travaux publics.

Près de 2 millions de jeunes déjà formés par le réseau des CFA du BTP

L'objectif du réseau de CFA du BTP est de former les futurs professionnels du bâtiment et des travaux publics, en répondant au plus près aux besoins des entreprises, et de garantir la réussite du parcours de formation de tous les jeunes qu'il accueille. Le réseau est géré paritairement par des professionnels du secteur au service des entreprises et des jeunes.
Depuis sa création, le CCCA-BTP a assuré la formation de près de 2 millions de jeunes aux métiers du BTP.

52 300 entreprises du bâtiment et des travaux publics emploient, en 2010, 70 000 apprentis.
Le réseau représente près de 20 % des apprentis tous secteurs d'activités confondus et la plus large part, avec 73 % des apprentis des métiers du BTP. Le BTP est ainsi, au niveau national, le premier secteur à s'investir dans la formation des jeunes à ses métiers.

La formation à 23 métiers du BTP
Le dispositif de formation couvre la quasi totalité des métiers de la construction, avec 23 spécialités :

  • Canalisateur
  • Carreleur-mosaïste
  • Charpentier bois ou Constructeur bois
  • Constructeur de routes
  • Conducteur d'engins
  • Constructeur en ouvrages d'art
  • Constructeur en béton armé
  • Couvreur
  • Électricien
  • Étancheur BTP
  • Installateur sanitaire
  • Installateur thermique
  • Maçon
  • Mécanicien d'engins
  • Menuisier fabricant et Menuiser installateur
  • Métalu-verrier (verre associé à l'aluminium)
  • Monteur de réseaux électriques
  • Peintre
  • Plâtrier-plaquiste
  • Serrurier-métallier
  • Solier-moquettiste
  • Tailleur de pierre
  • lopographe

Près d'une centaine de diplômes pour les jeunes de 16 à 26 ans

Le dispositif de formation couvre plus de 100 diplômes :

  • Près de 50 diplômes de niveau V : CAP, mentions complémentaires ;
  • Plus de 30 diplômes de niveau IV : Brevet Professionnel, Bac professionnel, mentions complémentaires ;
  • Une quinzaine de diplômes de niveau III et au-delà : BTS, ...
  • Un taux de réussite et d'insertion professionnelle de 80 %
  • Les formations assurées par des professionnels du secteur du BTP, offrent un niveau de qualité reconnue par tous et source de résultats très positifs à l'issue de l'apprentissage.
  • Le taux de réussite des apprentis en 2009 est de :
  • 80,6 % pour les CAP
  • 66,6 % pour les BEP
  • 74,3 % pour les BP
  • 75,2 % pour les Bac pro

LE TAUX D'INSERTION PROFESSIONNELLE À L'ISSUE DE LA FORMATION AVOISINE LES 80 %.

Par exemple, 7 mois après la fin de la formation, avec ou sans diplôme, 85 % d'apprentis en charpente bois trouvent un emploi, 80 % de couvreurs, 89 % dans les travaux publics, ou encore 75 % de carreleurs.

L'engagement de toute la profession pour l'apprentissage BTP

La politique et l'offre de formation en apprentissage dans le BTP, coordonnées par le CCCA-BTP, sont définies par les partenaires sociaux du secteur de la construction aux niveaux national et régional, au regard de besoins quantifiés en main d'oeuvre qualifiée des entreprises du BTP. Cette politique se développe notamment avec les conseils régionaux dans le cadre de contrats d'objectifs et de moyens.
Plusieurs accords nationaux de branche ont ainsi été conclus, avec pour ambition de poursuivre les avancées qualitatives en matière d'accueil, de formation en entreprise et au CFA, et d'insertion professionnelle des jeunes en apprentissage.

Les accords de branche du 13 juillet 2004 relatifs à la formation professionnelle dans le BTP

Ces accords visent notamment à permettre à tout jeune accueilli dans le cadre de l'apprentissage de devenir un professionnel du BTP et d'intégrer de façon durable une entreprise du secteur. À ce titre, le CCCA-BTP joue un rôle actif qui place le développement de la qualité de la formation des jeunes au coeur du dispositif, avec pour cadre de référence les six axes de progrès définis par les partenaires sociaux :

  • la qualité de l'accueil et de l'orientation des jeunes,
  • la qualité de l'accueil et de la formation en entreprise,
  • la qualité de l'accueil et de la formation en CFA,
  • la qualité des examens,
  • la qualité de l'accompagnement professionnel en cours d'apprentissage,
  • la qualité de l'intégration professionnelle.

Cet accord prévoit également la formation des maîtres en apprentissage et la reconnaissance de la fonction tutorale, pour développer la capacité des entreprises à bien accueillir, former, accompagner, et fidéliser les jeunes dans le secteur de la construction, en particulier les jeunes sous contrat
d'apprentissage.

L'accord de branche du 8 février 2005 améliorant le statut des apprentis

Les partenaires sociaux du BTP ont décidé le relèvement des salaires des apprentis tout au long de la durée du contrat (par exemple de 25 % à 40 % du SMIC pour le 1er semestre du contrat), et se sont engagés à améliorer leur statut par l'accord du 8 février 2005.

Outre le relèvement sensible des salaires, d'autres mesures sont prises pour notamment stabiliser et fidéliser les jeunes dans la filière. Tous les apprentis du BTP peuvent ainsi bénéficier des aides et prestations proposées par PRO BTP (couverture santé, congés payés, aides au permis de conduire et à l'achat du premier véhicule, actions sociales, ...).

Cet accord place aussi la formation à l'hygiène et la prévention de la sécurité parmi les axes essentiels de l'amélioration du statut de l'apprenti. La formation de sauveteur secouriste du travail pour tous les apprentis et la formation à la prévention des risques liés à l'activité physique et à l'ergonomie sont ainsi obligatoires pour tous les apprentis.

L'accord national du 6 septembre 2006 relatif à l'apprentissage et au CCCA-BTP

Cet accord actualise et réaffirme les missions du CCCA-BTP, afin d'assurer au mieux sa responsabilité d'organisation et de coordination de l'apprentissage BTP. Cela concerne en particulier la mise en réseau des CFA du BTP, mais aussi l'exercice des missions spécifiques dans les domaines de la pédagogie (animation, orientation et formation des formateurs), de la gestion (accompagnement, financement et contrôle) ou des études (réalisation d'études et consolidation d'indicateurs).

Le Secrétariat d'État chargé de l'Emploi et le CCCA-BTP se mobilisent auprès des entreprises du BTP pour favoriser le recrutement d'apprentis.
Le Secrétariat d'État chargé de l'Emploi et le CCCA-BTP ont conclu une convention d'objectifs et de moyens. Celle-ci a pour objectif d'une part, de promouvoir la formation professionnelle initiale par l'apprentissage aux métiers du BTP et, d'autre part, de favoriser le recrutement d'apprentis par les entreprises, notamment en vue de la rentrée 2010/2011.

Pour atteindre ces objectifs, 75 développeurs de l'apprentissage BTP, chargés de relations avec les entreprises, sont recrutés pour une durée de six à huit mois, puis formés conjointement par le CCCA-BTP et chacun des 75 CFA paritaires du BTP, pour conseiller et accompagner les entrepreneurs dans leur démarche de recrutement d'apprentis, et leur présenter tous les atouts de cet investissement.

Les entreprises particulièrement ciblées sont :

  • les entreprises nouvellement créées,
  • les entreprises qui ont moins de dix salariés et qui peuvent assurer le recrutement pérenne d'un apprenti,
  • Les entreprises qui ont plus de dix salariés et qui n'ont pas recruté depuis deux ans ou qui accueillent déjà un jeune en contrat d'apprentissage mais qui, en fonction de leur taille et de leur secteur d'activités, sont susceptibles de procéder à un nouveau recrutement.
  • L'un des objectifs fixés par la convention d'objectifs et de moyens est notamment de permettre la conclusion de 2 500 nouveaux contrats d'apprentissage, avant le 31 décembre 2010, par des entreprises n'ayant jamais recouru à l'apprentissage ou n'ayant pas recruté d'apprenti depuis plus de deux ans.
  • Les développeurs de l'apprentissage BTP constituent l'élément central et privilégié du dispositif mis en place par le réseau CCCA-BTP pour favoriser l'augmentation du nombre de recrutements d'apprentis par les entreprises du secteur de la construction. Ce dispositif de 1 500 000 euros, est financé à 50 % par l'État (par l'intermédiaire du Secrétariat d'État chargé de l'Emploi et du Fonds national de développement et de modernisation de l'apprentissage) et à 50 % par le CCCA-BTP. - www.finances.gouv.fr

La Fondation BTP PLUS

La Fondation BTP PLUS a été créée en 2005, sous l'égide de la Fondation de France, par les partenaires sociaux du Bâtiment et des Travaux Publics. Elle est la Fondation de l'entreprise BTP GESTION, organisme paritaire de l'épargne salariale pour le secteur du BTP.

Sa vocation

 

  • Soutenir, par des subventions, des projets innovants qui favorisent la promotion sociale des jeunes et l'autonomie des personnes.
  • Conduire elle-même des projets contribuant à favoriser l'attractivité des métiers du BTP, les conditions de vie des salariés qui les exercent et l'insertion dans ces métiers.

 

Ses ressources

  • Elles sont issues du placement des sommes non réclamées auprès du Régime Professionnel de Participation, lesquelles sont gérées par BTP GESTION.
  • Ses critères essentiels de sélection de projets
  • S'inscrire dans le secteur du BTP et être utile à la profession,
  • Être innovant, social, original et répondre à un besoin réel,
  • Favoriser les compétences, l'épanouissement personnel, les conditions de vie du ou des bénéficiaires et contribuer à leur autonomie,
  • Favoriser l'emploi et l'attractivité des métiers du BTP,
  • Avoir une dimension solidaire.

Ses bénéficiaires

Les bénéficiaires de ces projets sont les salariés, futurs salariés ou anciens salariés du BTP.
Priorité est donnée aux projets dont les bénéficiaires sont des jeunes qui exercent, ou se forment, dans les métiers du BTP.
La Fondation BTP PLUS subventionne aussi des projets qui favorisent l'autonomie des personnes âgées et des handicapés.
 

Sa gouvernance

La Fondation BTP PLUS a une gouvernance paritaire composée de trois collèges : un collège patronal, un collège salarié et un collège d'experts.

- Son site : www.fondationbtpplus.fr
Il présente son organisation, son fonctionnement, les projets qui ont déjà bénéficié de son aide, la « Demande de subvention », ou encore l'actualité qui l'entoure.
Contact Presse : Jean-Marie Giret (Délégué général)
7 rue du Regard - 75006 Paris
Tél. : 01 49 54 41 25 - 06 07 25 27 17 - jm.giret@fondationbtpplus.fr

Le partenariat CCCA-BTP / PRO BTP

Le CCCA-BTP et PRO BTP, le groupe paritaire de protection sociale au service du bâtiment et des travaux publics, ont reconduit le 10 mars 2010, leur partenariat au profit des apprentis du BTP, pour contribuer à l'amélioration de leurs conditions de vie et leur offrir une gamme de prestations répondant à leurs besoins.

Mis en place en 2000, ce partenariat s'est toujours résolument adapté aux besoins des jeunes et a anticipé leurs attentes dans les domaines des aides et des prestations sociales, comme les aides à la mobilité ou l'accès aux soins de santé.
Aujourd'hui, sept services constituent l'offre sociale PRO BTP, spécialement conçue pour les jeunes du BTP :

  • la protection BTP Santé apprentis,
  • l'allocation pour financer le permis B (voiture),
  • les formations collectives « Conduite responsable »,
  • le prêt à 1 % pour l'achat d'un premier véhicule,
  • les aides financières pour les jeunes en difficulté,
  • l'assurance personnelle et logement,
  • les séjours Groupes BTP VACANCES.

La nouvelle convention de coopération conclue entre le CCCA-BTP et PRO BTP vise à resserrer plus encore leurs liens réciproques, avec la définition de plans d'actions annuels.
Les directions régionales de PRO BTP et les directions des CFA du réseau CCCA-BTP se sont associées pour mettre en place des actions de terrain qui mobilisent l'ensemble des équipes des établissements et sensibilisent les jeunes en formation sur l'importance d'une protection complémentaire santé, et d'un dispositif d'aides aux jeunes en difficulté.

Le dispositif d'aide et de protection sociale offert par PRO BTP aux apprentis du réseau CCCA-BTP constitue un véritable atout pour les jeunes dans le choix d'un métier du BTP, en valorisant les avantages sociaux « spécial jeunes » que leur propose la profession.

Les chiffres clés du secteur du BTP et de l'apprentissage

Les chiffres du secteur du BTP en France (Extraits du tableau de bord national de l'emploi et de la formation dans le BTP - édition 2009)

  • 177 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2007
  • 400 000 entreprises emploient 1 780 000 actifs, dont
  • 1 305 000 salariés (âge moyen 38 ans)
  • 335 000 artisans et chefs d'entreprise (âge moyen 44 ans)
  • 150 000 intérimaires (équivalents temps plein)
  • 541 000 personnes en formation
  • 212 000 en formation initiale (voie scolaire 112 000 - apprentissage 100 000)
  • 13 000 contrats de professionnalisation
  • 316 000 stagiaires en formation continue

 

Les chiffres du réseau CCCA-BTP en France en 2009 / 2010

  • N° 1 de l'apprentissage en France tous secteurs confondus
  • Près de 2 millions d'apprentis formés depuis la création du réseau
  • 80 % de réussite aux examens
  • 80 % d'insertion professionnelle
  • 103 Centres de formation d'apprentis (CFA) conventionnés :
  • 75 CFA paritaires
  • 28 CFA associés dont 10 CFA Travaux Publics
  • 70 000 jeunes en apprentissage : une baisse de 5 % dont 53 300 niveau V : une baisse de 10 % et de 16 % sur la 1re année (12 % pour le seul CAP)
  • 52 300 entreprises formatrices, soit 12,4 % des entreprises du BTP
  • 75 % des entreprises formatrices ont moins de 10 salariés et accueillent
  • 67 % des apprentis du réseau CCCA-BTP.
  • Une présence dans 84 départements de la métropole et à La Réunion
  • Une capacité globale d'accueil de 75 000 à 80 000 apprentis (orientée niveau V à 80 %)
  • Près d'une centaine de diplômes pour les 16-26 ans en apprentissage formant à 23 métiers du BTP représentés dans le dispositif de formation des CFA
  • Le réseau représente près de 20 % des apprentis tous secteurs d'activités confondus et la plus large part, avec 73 % des apprentis des métiers du BTP
  • Le BTP, 1er secteur à s'investir dans la formation des jeunes à ses métiers

Réflexions prospectives

  • Le besoin structurel en main d'oeuvre qualifiée demeure très important et indispensable à moyen terme (dès après la sortie de crise).
  • Le tissu d'entreprises reste très disponible qu'il s'agisse des petites au regard de leur nombre (les entreprises avec 0 salarié impliquées à 4 % seulement), mais aussi des grandes au vu de leur effectif salarié (les entreprises de 100 salariés et + n'employant que 2 apprentis).
  • Le Plan de relance et les effets du Grenelle de l'Environnement devraient à moyen terme produire leurs effets.
  • L'investissement en formation est désormais bien compris de la profession du BTP dans son ensemble, et le réseau CCCA-BTP a fait la preuve de sa qualité et de sa réactivité.

Les CFA du BTP se mobilisent auprès des entreprises du bâtiment et des travaux publics pour favoriser le recrutement d'apprentis

Le CCCA-BTP (Comité de concertation et de coordination de l'apprentissage du bâtiment et des travaux publics), organisme national, professionnel et paritaire des Centres de formation d'apprentis (CFA) du BTP, 1er réseau de l'apprentissage en France pour le secteur, lance en mai 2010 une campagne pour sensibiliser les entreprises du BTP au recrutement des apprentis.

Le contexte économique difficile dans le secteur du BTP a entraîné depuis 2008 un frein à l'investissement de formation habituellement engagé par les professionnels.
Le réseau CCCA-BTP des CFA du BTP connaît en 2009/2010, une baisse de ses effectifs, de l'ordre de 16 % en flux d'entrée de niveau V (CAP) et de l'ordre de 6 % en effectif global : 70 000 jeunes en formation au sein du réseau CCCA-BTP contre 75 000 l'année précédente.
Si rien n'est fait pour inverser cette tendance, l'effet conjugué de deux flux d'entrée d'effectifs en baisse pourrait conduire à une nouvelle perte de 5 000 jeunes lors de la rentrée 2010/2011, représentant plus de 15 % de l'effectif.

Cette campagne répond ainsi à un objectif d'intérêt général de la profession, car il est vital de satisfaire rapidement les besoins structurels de renouvellement de salariés qualifiés des entreprises du BTP mais aussi de s'adapter à l'évolution des métiers et de relever les nouveaux défis de l'écoconstruction
et du développement durable.

La politique volontariste d'information auprès des jeunes sur la formation professionnelle initiale dans le BTP, et de valorisation de ces métiers, menée depuis de nombreuses années par le CCCA-BTP et son réseau, a porté ses fruits. De nombreux jeunes choisissent les métiers de la construction et doivent pouvoir trouver une insertion professionnelle durable dans les entreprises du secteur, et ce dès la rentrée scolaire 2010-2011. Il en va de leur avenir mais aussi de celui des entrepreneurs pour assurer la pérennité de la compétence et de la qualification de ses salariés.
C'est pourquoi le CCCA-BTP avec son réseau des CFA du BTP se mobilise avec force aux niveaux national et régional pour favoriser l'augmentation du nombre de recrutements d'apprentis, pour freiner et lutter contre la baisse des effectifs au sein des 103 CFA du réseau CCCA-BTP.
Pour ce faire, il met en oeuvre, dès le début du mois de mai 2010 et jusqu'à la fin de l'année 2010, un dispositif conséquent de communication et d'information, à l'attention de toutes les entreprises du BTP.

Communiqué de synthèse

Une communication directe vers ces entreprises est mise en place pour les sensibiliser dans toutes les régions de France. Elle constitue le coeur du dispositif de campagne, véritable force de frappe sur le terrain. 75 « développeurs » de l'apprentissage, chargés de relations avec les entreprises, sont recrutés puis formés par chacun des 75 CFA paritaires du BTP pour conseiller et accompagner les entrepreneurs dans leur démarche de recrutement d'apprentis, et leur présenter tous les atouts de cet investissement. Cette action est cofinancée par le secrétariat d'État à l'Emploi et le CCCA-BTP.

L'ensemble de la campagne est cofinancé et organisé en partenariat avec la Fondation BTP PLUS (fondation de l'entreprise BTP GESTION, organisme paritaire de l'épargne salariale pour le secteur du BTP) et PRO BTP (groupe de protection sociale au service du bâtiment et des travaux publics).
Des outils de communication sont réalisés à l'attention des entreprises pour accompagner la campagne, et expliciter concrètement les bonnes raisons de recruter un apprenti : un dépliant, une affiche, un numéro spécial du magazine Apprentissage BTP, des annonces presse, un label : « JE FORME des APPRENTIS avec les CFA du BTP », un site Internet dédié : www.apprentissage-btp.com, et un Numéro Vert : 0805 204 550.

L'ensemble de la campagne est articulé sur le thème « SON AVENIR, C'EST AUSSI LE MIEN », et autour des 3 RAISONS POUR RECRUTER UN APPRENTI, et former ainsi un jeune dans des conditions très favorables.

Un investissement pour l'avenir de l'entreprise... qui pourra bénéficier demain d'un professionnel qualifié compétent pour évoluer et relever les défis de l'éco-construction et du développement durable... et pour l'avenir du jeune apprenti, qui a besoin de l'expérience d'un maître d'apprentissage pour réussir à ses côtés. Un jeune qui bénéficie de zéro charges et d'un dispositif important d'aides et de protection sociale offert par PRO BTP (protection santé, financement du permis B, aides financières pour les jeunes en difficulté, etc.).

Un dispositif d'aides à l'embauche des apprentis : selon sa taille, l'entreprise peut être exonérée ou remboursée des cotisations de Sécurité sociale et bénéficier de crédits d'impôts. Le conseil régional verse une prime pouvant aller de 1 000 euros à 5 000 euros.
Un Centre de formation d'apprentis (CFA) proche de chaque entreprise partout en France, à sa disposition pour l'aider à trouver des jeunes motivés par les métiers du BTP, pour l'accompagner pas à pas dans le recrutement et toutes les démarches administratives.

Service de presse : Patricia Desmerger
Campagne - 34 rue des Bourdonnais - 75001 Paris
Tél. : 01 42 02 45 44 - 06 07 47 34 77 - patricia.desmerger@orange.fr

 










L'agitation


5518
Technal : leader visionnaire de la décarbonation dans le BTP

605

16

À découvrir

Salle de Presse BTP