France Géothermie

Comment choisir son système géothermique pour son chauffage ?

Par DMA RP online  Publié le 22 jan 2011

La mise en place d'un système géothermique pour son chauffage demande au préalable une étude approfondie sur l'environnement de l'habitat, les spécificités du terrain, les attentes en terme de confort thermique, sans oublier les services et garanties proposés par le fournisseur.
Edito batipôle

Avant de mettre en place un tel projet, il est indispensable de se poser  les bonnes questions pour choisir  efficacement  un système géothermique pour son chauffage.

 

L'habitation

- Le logement à chauffer par géothermie est-il neuf ou ancien ?

- Où se situe l'habitation : département, ville, altitude ?

- S'agit-il d'un plein pied ? De combien de niveaux et de pièces le logement est-il composé ?

 

Le terrain

- Quelle est la surface du terrain ?

Pour information, elle doit être 1,5 fois supérieure à celle de la surface à chauffer pour l'installation d'un captage horizontal.

- Quelles sont les particularités du terrain ? Est-il plat ou en pente ? Est-il boisé ? Le sol contient-il déjà d'autres ouvrages (cuves, tuyaux...) ?

 

Le confort thermique attendu

- Quel mode de régulation : chauffage seulement ou chauffage et rafraichissement ?

Dans le 2ème cas, une pompe à chaleur réversible est-elle  nécessaire.

-   faut-il prévoir l'eau chaude sanitaire  dés l'installation ?

-  D'autres  surfaces  à chauffer ? Une piscine par exemple. Certains systèmes permettent d'alterner le chauffage de l'habitation et celui de la piscine en moyenne saison avec la même installation.

 

Choisir son prestataire

- Les pompes à chaleur proposées sont-elles homologuées NF PAC ?

- Le prestataire fait-il partie d'un réseau de spécialistes ou d'installateurs formés à la géothermie ? Est-il certifié QualiPAC ?

- Vous propose-t-il une simulation comparative personnalisée de votre future consommation ?

- L'offre de prix qu'il vous remet détaille-t-elle chacun des postes de votre installation ?

- Vous propose-t-il une garantie de 2 ans minimum pièces et main-d'œuvre sur votre installation ?

- Souscrit-il à une assurance décennale ?

- Vous informe-t-il des avantages fiscaux et/ou financiers ?










L'agitation


5476
Le FILMM met en avant l’importance de l’isolation dans la rénovation énergétique

602

16