KEIM

Keim Optil, la peinture qui prend soin de vos poumons et de l'environnement

Par Batipole Édition  Publié le 31 Aoû 2010

La qualité de l'air intérieur est un sujet à ne pas négliger lors de travaux de peinture. Précurseur dans ce domaine depuis de nombreuses années, Keim vient de créer la peinture Optil : celle-ci émet 50 fois moins de COV que les normes AFSSET et respecte aussi bien la santé de ses utilisateurs que l'environnement et ce, sans perdre en qualité de couleur ou de tenue.

Edito batipôle

Qualité de l'air intérieur - KEIM OPTIL, la première peinture certifiée A+ pour ses qualités sanitaires

Jusqu'alors peu concernée par les questions environnementales, la qualité de l'air intérieur est aujourd'hui au cœur des préoccupations du public qui passe en moyenne 85% de son temps dans des univers clos. Conscients des enjeux du sujet, de ses conséquences sur l'environnement et sur la santé des occupants, les pouvoirs publics ont renforcé les exigences avec pour objectif en 2010 de réduire les émissions de COV* des peintures de 50% par rapport au niveau de 1990.

 

Seul fabricant exclusif de peintures 100% minérales, KEIM a été le premier à engager une démarche volontaire pour évaluer les impacts environnementaux de ses peintures. Dès 1996, KEIM a publié un écobilan de ses peintures et obtenu la certification  ISO 14001. En 2006, KEIM a été le premier fabricant de peinture à se voir décerner le label écologique le plus exigeant, Naturplus. 

 

Afin de répondre aux nouvelles exigences sanitaires, KEIM a soumis sa peinture minérale pour l'intérieur, Optil, destinée à l'habitat, au tertiaire (bureaux, commerces, etc.), et aux collectivités (hôpitaux, crèches, etc.), aux tests du CSTB. Résultat : Optil obtient des taux d'émission bien inférieurs aux exigences actuelles et s'impose ainsi comme la première peinture :

 

  • conforme au protocole de l'Agence Française de Sécurité Sanitaire de l'Environnement et du Travail** (AFSSET),
  • classée "A+" pour ses émissions de COV dans l'air intérieur, bien avant l'obligation réglementaire de 2012,
  • reçue au test d'évaluation sanitaire.

 

Les tests ont en effet démontré des taux d'émission de COV jusqu'à 50 fois plus bas que les valeurs limites de référence AFSSET et des taux de formaldéhyde*** quatre fois moins importants !

 

Les essais ont également permis d'attester l'absence totale de substances cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques de catégorie 1 ou 2.

 

Les nouveaux enjeux de l'environnement intérieur des bâtiments

 

Passant une majorité de notre temps dans des environnements clos, (locaux d'habitation, de travail ou destinés à recevoir le public), nous sommes exposés à de nombreux polluants.
Leur forte concentration peut avoir un impact sur la santé et leurs sources sont multiples :

 

-    certains sont d'origine biologique comme les allergènes d'acariens, de moisissures, d'animaux domestiques,

 

-    d'autres comme les COV (Composés Organiques Volatils), sont des substances chimiques omniprésentes dans la nature et dans les espaces bâtis. Ces COV sont émis principalement par les matériaux de construction et de décoration (peintures, colles, enduits, revêtements de sols et de murs), par le mobilier ainsi que par les occupants et leurs activités.

 

En raison de l'importance des surfaces recouvertes et de l'impact sanitaire de ces produits, les peintures intérieures des murs et des plafonds méritent une attention particulière dans tous les bâtiments. En effet, les émissions de COV provenant des peintures dépendent de leur formulation et surtout du mode de dissolution des différents éléments (résines, pigments, charges, etc.) qui constituent le film appliqué sur le support peint. La qualité de l'air des locaux est fortement dégradée si la peinture contient des solvants d'origine pétrolière ou naturelle.

 

L'emploi des COV dans les peintures est, depuis le 1er janvier 2010, limité par l'application obligatoire de la directive européenne (2004-42/CE). Cette directive ne concerne que la teneur en COV des matériaux dans leur contenant et non l'émission de COV dans l'air. Cette différence est très importante sur le plan sanitaire.

 

L'AFSSET a publié en 2009 un nouveau protocole de qualification des produits du bâtiment en fonction de leurs émissions de COV et de formaldéhyde. Tous les matériaux solides, liquides et combinés sont concernés.

 

Dans la continuité du Grenelle Environnement, qui a fait de la lutte contre la pollution de l'air intérieur une de ses actions prioritaires, un projet d'étiquetage des produits de décoration sera obligatoire à partir de 2012, notamment sur leurs émissions et contenus en polluants volatils selon une échelle de quatre classes : de A+, niveau d'émission faible, à C, niveau élevé. Cela permettra à la France* de rejoindre la Suède, l'Allemagne ou encore le Japon qui disposent déjà de dispositifs d'étiquetage. Au Japon, de telles mesures ont permis en cinq ans de réduire de 30 à 1 % le nombre de logements dépassant le taux de référence sur le formaldéhyde.

 

Optil : la première peinture conforme au protocole AFSSET et classée "A+" pour ses émissions de COV dans l'air intérieur

 

Inventeur de la peinture 100% minérale, KEIM a été le premier fabricant à engager une démarche volontaire pour évaluer les impacts environnementaux de ses peintures. Afin de prouver les qualités de sa peinture pour l'intérieur Optil, KEIM a démarré dès 2009, une procédure d'évaluation des émissions de COV et de formaldéhydes selon le protocole AFSSET. Dirigés par le CSTB, les tests ont été réalisés en chambre d'essai. Les prélèvements par pompage des COV et formaldéhyde ont été effectués après 1 jour, 3 jours et  28 jours.

 

Les résultats obtenus attestent des propriétés sanitaires exceptionnelles de la peinture minérale Optil :

 

  •  Optil est conforme aux exigences du protocole AFSSET :

 

Les émissions de la somme de tous les COV (TVOC) sont de :

 

  • 293 μg*/m3 à 3 jours, soit 30 fois inférieur à la valeur limite AFSSET (10 000 μg/m3)
  • 19 μg/m3à 28 jours, soit 50 fois inférieur à la valeur limite AFSSET (1 000 μg/m3)

 

L'émission de formaldéhydes est de 2,5 μg/m3 à 28 jours, soit 4 fois moins que la valeur limite AFSSET (10 μg/m3)

 

  •  Bien avant l'obligation réglementaire en 2012, Optil est la première peinture très faiblement émissive à obtenir le classement d'émissions dans l'air intérieur "A+" :

 

la peinture Optil n'a aucune émission détectable pour 8 des 11 substances retenues. L'obtention  de la classification globale A+ signifie que les émissions de chacune des 11 substances analysées individuellement ainsi que la somme des émissions de ces composés sont inférieures aux seuils limites les plus faibles.

 

  • Optil est la première peinture minérale à avoir passé avec succès le test d'évaluation sanitaire :

 

Les essais ont également permis d'attester l'absence totale de substances Cancérogènes, Mutagènes ou Reprotoxiques (CMR) de catégorie 1 ou 2, rendant Optil conforme aux exigences des arrêtés de 2009.

 

Grâce à ces résultats exceptionnels, la peinture Optil constitue désormais la référence en terme de qualité sanitaire. De plus, Optil bénéficie d'un pH élevé (environ 12) pour limiter le développement des moisissures, plus propices aux milieux légèrement acides (de 5 à 7).
Enfin, sa très grande perméabilité à la vapeur d'eau assure une régulation naturelle du taux d'humidité dans les locaux.

 

 Optil : le respect de l'environnement sans concession sur la qualité et la couleur !

 

Disponible dans plus de 300 teintes du nuancier KEIM, Optil est une peinture de finition minérale d'intérieur mate lessivable, à base d'un double liant silicate de potassium/sol de silice, prête à l'emploi. Grâce à ses propriétés environnementales exceptionnelles, Optil s'applique dans tous les bâtiments résidentiels, tertiaires et convient plus particulièrement aux locaux collectifs tels que les crèches, les hôpitaux, les écoles, etc.

 

Destinée aux travaux de décoration intérieure, la peinture minérale Optil est fabriquée à partir de pigments minéraux et d'un liant parfaitement stable aux UV qui assure un respect fidèle des couleurs, même pour les plus vives. Comme l'ensemble des peintures minérales KEIM, Optil est garantie 20 ans pour sa tenue aux UV. Applicable sur enduits à la chaux, ciments, bétons non peints, enduits de plâtre non peints, plaques de plâtre cartonnées ou anciennes peintures, Optil conserve toutes les propriétés de son origine minérale.

 

Totalement sans odeur, Optil permet une réintégration rapide des locaux. Grâce à sa perméabilité à la vapeur d'eau, elle permet une rénovation sans décapage, par simple recouvrement. Enfin, sa bonne liaison avec le support assure une tenue irréprochable dans le temps.

 

 

 

Caractéristiques techniques peinture Optil :

 

Incombustible (M0 sur support M0).

 

Aspect mat minéral, grande luminosité.

 

Pouvoir couvrant exceptionnel.

 

Exempt de solvants, plastifiants, biocides.

 

Propriétés algicides et germicides.

 

Grande facilite d'application.

 

Disponible dans toutes les teintes des nuanciers KEIM Palette Exclusiv et KEIM Avantgarde.

 

Temps de séchage (20°C) : Recouvrable = 12 heures minimum.

 

Consommation : env. 0,125 1/m² par couche.

 

Application : à la brosse, au rouleau ou par projection Airless (buse 0,79 mm).

 

Nettoyage du matériel : à l'eau aussitôt après usage.

 

Conditionnement : seau plastique de 5 et 15 l (+ bidons de 1 l pour les teintes monochromes).

 

Prix publics indicatifs :  10,5 €/l HT blanc,

 

                                      12 à 14 €/l HT teintes

 

Liste des points de vente sur demande au : 04 72 09 05 09.

 

 

 

Service de presse : MJA r.p.

 

6 rue Troyon - 92310 Sèvres - Tél. : 01 41 22 98 10

 

Contacts : Virginie Adam - Ligne directe : 01 41 22 09 91

 

Laurence Tankéré - Ligne directe : 01 41 22 98 18

 

Courriels : virginie.adam@groupemja.com - laurence.tankere@groupemja.com


KEIM

Tél. : 04 72 09 05 09
Courriel : info@keim.fr
Site internet : https://www.keim.fr