SPURGIN

Mignières : 13 millions d’euros pour une nouvelle usine SPURGIN dédiée à la préfabrication en béton de bois

Par Schilling Communication - Agence RP  Publié le 11 juin 2024
spurgin

Révolutionnant les méthodes constructives depuis sa création en 1978, SPURGIN s’impose aujourd’hui comme le leader français du Prémur avec notamment des gammes de Prémurs bas carbone et bas carbone isolés.

Aujourd’hui, l’industriel, qui dispose d’un maillage de 8 usines au travers de l’Hexagone, étoffe encore sa puissance industrielle avec l‘inauguration d’une nouvelle unité de production basée à Mignières (28).

Fruit d’un investissement de 13 millions d’euros, cette nouvelle usine SPURGIN est spécifiquement dédiée à la production de la dernière référence SPURGIN de murs de façade en béton de bois sur une surface couverte de 5.000 m2.

Précisons que cette nouvelle unité vient d’ailleurs compléter idéalement son usine sœur, située sur le même site, spécialisée quant à elle dans la production de prémurs en béton et béton bas carbone, d’Isopré, d’Isoprés matricés. Rappelons que cette usine, implantée en 2011, affiche une capacité de production de 500.000 m2 par an, toutes références confondues, avec 120 collaborateurs pour 10.000 m2 de surface couverte.

Avec ses équipements industriels de pointe et son laboratoire de R&D intégré qui occupera dès septembre une équipe de trois personnes à temps plein (une directrice et deux laborantins), ce nouveau site SPURGIN revendiquera une capacité annuelle de quelque 300.000 m2 de mur (avec une montée en charge progressive pour fonctionner en 3 x 8 heures). 

Notons que 15 collaborateurs sont d’ores et déjà spécifiquement dédiés à cette nouvelle production de béton de bois et, qu’à termes, ils seront une quarantaine (dont une vingtaine de créations d’emplois).

Ce nouveau site SPURGIN sera aussi doté, à l’instar des autres unités de production de l’industriel, d’une centrale photovoltaïque, revendiquant une capacité annuelle de production de 500 MWh. Un investissement vertueux qui lui autorise également une indépendance énergétique.

Une nouvelle unité qui permettra à SPURGIN d’approvisionner la région Ile-de-France avec sa nouvelle solution de murs porteurs en béton de bois (jusqu’au R+3) qui cumule les atouts : déphasage thermique jusqu’à 17 h, résistance au feu jusqu’à 2 heures, excellentes valeurs carbone et affaiblissement acoustique.... Une réponse idéale et complète face aux exigences de la RE 2020 pour la construction (maisons individuelles, ERP, bâtiments industriels) mais aussi en surélévation.










L'agitation


5505
La légèreté, l’atout n°1 du béton cellulaire Xella pour les projets de rénovation et de réhabilitation

605

16

À découvrir

Salle de Presse BTP