ORCAB

FLASH BACK Salon des Artisans en coopérative - mars 2024

Par COM4 - Agence RP  Publié le 10 Avr 2024
Salon des Artisans en coopérative-mars 2024, le modèle coopératif du groupement ORCAB Artisans Artipôle : une réponse à la crise

Résumé pour les décideurs

FLASH BACK Salon des Artisans en Coopérative - Mars 2024 : une synergie éco-responsable

Des artisans unis pour une construction durable

Le salon des Artisans en Coopérative, organisé les 20 et 21 mars 2024 à Nantes par le groupement ORCAB Artisans Artipôle, représente un jalon important pour le secteur du BTP engagé dans une révolution éco-responsable. Dédié aux 9 200 adhérents et à plus de 650 fournisseurs, cet événement a favorisé les échanges professionnels et la découverte des dernières innovations.

L'essence de la coopération :

  • Partage et professionnalisme : la 5ᵉ édition a été le théâtre d'échanges riches et variés, témoignant de la collaboration étroite entre fournisseurs et artisans. Les participants ont eu l'opportunité de découvrir les évolutions du marché, la qualité des produits et des services après-vente, renforçant ainsi le dialogue entre fabricants et artisans.

  • Chiffres clés : avec plus de 10 000 visiteurs et exposants, soit une augmentation de 20 % par rapport à 2022, et 490 fournisseurs présents, le salon a confirmé son rôle pivot pour le secteur.

  • Solidarité en action : le modèle coopératif d'ORCAB a démontré sa résilience face à la crise, avec 75 % de l'activité concentrée sur la rénovation et une croissance de 2 à 3 % en 2023. Cette solidarité a permis aux adhérents de mieux affronter les défis du secteur.

Avantages et innovations :

  • Une dynamique de soutien : ORCAB favorise la mutualisation des ressources, le prêt de main-d'œuvre et de matériel, ainsi que la centralisation des achats pour répondre aux défis des coûts croissants et de la pénurie de main-d'œuvre.

  • Expansion et soutien : avec plus de 9 000 adhérents, l'objectif d'ORCAB n'est pas la croissance à tout prix, mais de répondre aux attentes d'un marché vaste. Visant 50 coopératives d'ici 2030, ORCAB s'engage à soutenir la création et le développement des coopératives.

Réflexions futures :

  • Tendances marché : la demande pour une construction durable, l'écoconstruction, et la digitalisation marque les orientations futures du secteur. Le salon a mis en avant l'importance de la transition énergétique, de l'efficacité des ressources et de l'intégration des nouvelles technologies.

Le salon des Artisans en Coopérative 2024 illustre la force de l'union et de l'éco-responsabilité dans le BTP, offrant un espace privilégié pour l'échange, l'innovation et le soutien mutuel. L'ORCAB continue de jouer un rôle prépondérant dans le développement durable et la coopération dans le secteur.



Le modèle coopératif du groupement ORCAB Artisans Artipôle : une réponse à la crise

Modèle coopératif de référence du bâtiment, en croissance constance depuis sa création en 1990, le groupement ORCAB a organisé les 20 et 21 mars dernier à Nantes son salon des Artisans en Coopérative, salon réservé aux 9 200 adhérents des coopératives et à leur plus de 650 fournisseurs référencés – l’opportunité de parler pro, d’échanger entre pros et de découvrir les dernières tendances, évolutions et outils techniques disponibles, alors que le monde artisanal est engagé dans une révolution éco-responsable.

Une 5eme édition sous le signe du partage, des échanges et du professionnalisme

Ce salon à vocation non commercial réalisé dans un environnement exclusif et professionnel, où les rencontres et échanges étaient riches et variés, a remporté un vif succès ! Les fournisseurs tout comme les adhérents des coopératives ont répondu présent à cet événement collaboratif !
Les visiteurs viennent voir les produits, l’évolution du marché, les tendances, la qualité, le SAV ... et les fournisseurs voient les poseurs et profitent des remontées terrain. C’est un salon qui facilite le dialogue entre fabricants et artisans.

Le salon 2024 en chiffres

  • 490 fournisseurs partenaires référencés nationalement présents
  • + de 7 000 m2 de stands (+ 10 % par rapport à 2022) sur les 22 000 m2 d'Exponantes Le Parc • 5 stands extérieurs, soit 400 m2 d’espaces d’exposition
  • + de 10 000 visiteurs et exposants, soit une augmentation de 20 % de la fréquentation par rapport à la précédente édition
  • 39 coopératives présentes
  • + de 11 000 repas servis à l'assiette sur les 2 jours

Un modèle coopératif de proximité unique qui bénéficie aux adhérents

Pour l’ORCAB, l’expression « L’union fait la force » prend tout son sens car les coopérateurs du groupement sont relativement épargnés face à la crise que le secteur traverse. Dans ce contexte morose, 75% de l’activité des adhérents de l’ORCAB se fait dans la rénovation. Malgré un ralentissement, il est à noter que le groupement a réalisé 2 à 3% d’activité en plus en 2023 après 2 années exceptionnelles 2021 et 2022.

Coté produit, on peut noter que le panier moyen a légèrement baissé ce qui s’explique par une hausse du prix du produit de base et une baisse des ventes des accessoires.
La nouveauté est au cœur de la coopérative et la demande de référencer de nouveaux produits est très facile sur simple demande des artisans. La réactivité est de mise à l’ORCAB !

« Pour les adhérents des coopératives et leurs salariés, il est essentiel de comprendre que notre modèle coopératif est source de création de valeurs et de sens et que la solidarité est la valeur fondamentale qui nous rassemble et qui nous unit dans toute les phases de la vie d’une coopérative ». résume Joël Schoenher, président de l’ORCAB. 

Avec des actions telles que le prêt de main d’œuvre ou de matériels ainsi que la mutualisation d’achat de matières premières, le modèle coopératif est une vraie réponse aux problématiques liés à l’augmentation des couts et à la pénurie de main d’œuvre.
De plus, un artisan qui commande 80% de ses produits à la coop gagne 1 journée par semaine den recherche de solutions, négociations, facturations et relances.
Avec la barrière des 9000 adhérents franchie l’année dernière, l’idée n’est pas de grossir à tous prix mais avec 200 000 auto entrepreneurs sur 500 000 entreprises artisanales en France, les attentes et le potentiel est vaste. A noter que l’ORCAB vise les 50 coopératives pour 2030 soit 10 nouvelles coopératives supplémentaires envisagées d’ici à 2030.

La coop apporte l’aide à l’investissement mais pas que :

  • Permettre aux adhérents des coopératives d’externaliser leur chaîne d’approvisionnement (la coopérative achète, stocke et livre le bon produit au bon moment et au bon prix)
     
  • Assurer une distribution exclusive de produits de marques nationales, négociés au bénéfice des adhérents des coopératives.
     
  • Procurer aux coopératives adhérentes des fonctions supports et services : outils et systèmes informatiques, gestion des données des fournisseurs, partages de bonnes pratiques, boite à outils communication et plan de communication national, 2 plateformes nationales logistiques....
     
  • Faciliter la création de coopératives sur de nouveaux territoires où les artisans n’ont pas de solution coopérative à disposition

L’accompagnement dans la phase création d’une coopérative est aussi une clé pour le groupement ORCAB qui promeut un standard coopératif à même de faciliter la vie et l’essor économique d’artisans jusque-là isolés.

« Le rôle de l’ORCAB est d’être un véritable soutien au développement pour chacune de ses coopératives et leurs adhérents à travers des valeurs communes. Confiance et fidélité, solidarité et équité entre artisans “coopé-acteurs”, proximité grâce à une gouvernance décentralisée et coopératives à taille humaine de 50 à 800 adhérents ». indique Stéphane Windsor.

Actu du groupement ORCAB en bref

  • Création de SudCoop, dans le Gard, autour des métiers du bois en 2023 et projets d’accompagner la création de deux coopératives dans le sud en 2024

  • Création d’union des coopératives COBAT, Triangle, ARB et Pluriel dans la Sarthe pour développer leur offre vers les agenceurs et menuisiers

  • Plus de 30 coopératives engagées sous la bannière Artisans ARTIPÔLE

  • En 2023, ouverture d’une nouvelle salle d’exposition Artisans ARTIPÔLE commune aux coopératives ACEM et VST  à Poitiers. Une nouvelle pour la coopérative IMS à saint et une autre pour COOPROVENCE à Avignon. A noter trois ouvertures prévues en Bretagne en 2024

  • Nouveau site Internet Artisans ARTIPÔLE fin 2023 et campagne de communication nationale grand public en 2024

L'ORCAB en chiffre * en 2024

  • 9200 entreprises artisanales, + de 37000 salariés
  • 39 coopératives + de 2600 salariés
  • 1,4milliard d’euros de CA cumulé en 2023 soit +3% vs 2022
  • 3 métiers – Bois : 740M€ (20 coopératives), Plomberie : 610M€ (16 coopératives), Gros oeuvre : 50M€ (3 coopératives)
  • 40 showrooms dont 2 ouverts en 2023 et 2 prévus en 2024
  • * Base 2023– CA additionnés des 39 coopératives

A propos de l’ORCAB

Créée en 1990, l’ORCAB est l’ORganisation des Coopératives d’achat des Artisans du Bâtiment. Au travers d’un réseau compétitif et engagé de 39 coopératives, 2 600 salariés et + de 650 fournisseurs référencés nationalement, elle permet une distribution de produits de marques nationales exclusivement auprès des professionnels. Elle porte dans son ADN les valeurs économiques et humaines de solidarité et de proximité du modèle coopératif. Un des axes majeurs de son action est de susciter la création de coopératives sur des territoires où un artisan n’a actuellement pas de solution coopérative. L’ORCAB ambitionne ainsi de favoriser la création de 10 nouvelles coopératives d’ici 2030. 5ème groupement national multi- spécialiste, l’ORCAB est un véritable partenaire de développement pour tous ses adhérents coopérateurs.

A l’issue du salon, de grandes tendances se dessinent 

Pour le marché du bâtiment

  • La demande de construction durable et écologique continue de croître, avec une préférence pour les matériaux et les techniques respectueux de l'environnement.
     
  • La digitalisation du secteur de la construction progresse, avec une utilisation accrue de la modélisation des informations du bâtiment (BIM) et d'autres technologies innovantes.
     
  • L'urbanisation croissante et les projets de rénovation dans les zones urbaines contribuent à la demande de services de construction.

Dans les secteurs spécifiques

  • Le secteur du bois connaît une forte demande en raison de l'intérêt croissant pour la construction écologique et les matériaux durables.
     
  • La plomberie reste un secteur essentiel dans la construction et la rénovation, avec une demande constante pour l'installation et l'entretien des systèmes de plomberie.
     
  • Le gros œuvre continue d'être un pilier de l'industrie de la construction, avec une demande soutenue pour les fondations, les murs et les structures principales.
     

Pour le modèle coopératif en France

  • Les artisans en coopérative peuvent bénéficier d'une plus grande stabilité économique en partageant les coûts et les ressources avec d'autres membres de la coopérative.
     
  • La structure coopérative peut offrir aux artisans un accès accru aux marchés, aux compétences et aux opportunités de formation.
     
  • Les défis potentiels pour les artisans en coopérative comprennent la gestion des ressources humaines, la compétitivité sur le marché et la conformité aux réglementations en évolution.

Pour le thème de cette 5ème édition : « L’artisan, au cœur des enjeux et des effets de la transition énergétique », on peut résumer les conférences comme suit :

L’amélioration des performances et rendements énergétiques de l’habitat répond à 3 objectifs

  1. Répondre aux exigences de la RE2020 : énergie et carbone
  2. Faire que la consommation à l’usage soit plus basse et obtenir un ROI sur l’achat du produit
  3. Améliorer les DPE

Comment associer Design & Innovation avec Durabilité & Environnement

Alors que le coût de l'eau reste encore modéré en France et pas assez vécu comme une ressource rare (chaque français consomme 149 litres d'eau par jour), ce sont les industriels qui prennent les choses en main pour permettre une réduction des consommations d'eau des consommateurs. Grâce à leurs innovations, les débits d'eau en litre/minute ont diminué jusqu'à 50% tout en garantissant un niveau de confort.

Les dernières tendances en matière de maison connectée

La maison connectée répond à 3 besoins : confort d’usage, assurer la sécurité des biens et personnes ET répondre aux enjeux d’efficacité énergétique grâce, par exemple, à un pilotage automatique des systèmes de chauffage et des ouvrants en fonction de la météo.

Les matériaux durables au cœur de l’écoconstruction

Chanvre, brique bas carbone, bois : ces matériaux permettent de répondre dès aujourd'hui au seuil maximal de l'exigence carbone prévue dans la règlementation dès le 1er janvier 2025.

Recyclage/Traitement des déchets, les enjeux 2024 et 2025

Depuis mai 2023, la réglementation impose aux entreprises du bâtiment de revoir l'organisation de leur tri de déchets sachant que les chantiers de bâtiment produisent à eux seuls plus que tous les ménages de France à savoir 46 Mt contre 30Mt. Des obligations sur le niveau de tri mais aussi sur le stockage qui nécessitent une nouvelle organisation dans les entreprises très accompagnées par leur organisation professionnelle.










Tél. : 02 51 48 44 91
Courriel : info@orcab.com
Site internet : https://www.orcab.coop


L'agitation


5476
Le FILMM met en avant l’importance de l’isolation dans la rénovation énergétique

602

16