Woodenha

L'utilisation de bois ignifugé bientôt possible en intérieur comme en extérieur grâce à Woodenha

Par COM4 - Agence RP  Publié le 07 mai 2010

Les industriels sont de plus en plus nombreux à vouloir proposer du bois au sein d'ERP. Cependant, il est impératif de respecter un certain nombre de règles afin que le bois réagisse correctement en cas d'incendie. Fort de son expertise en ce domaine, Woodenha a mis au point un procédé permettant d'ignifuger le bois de l'intérieur. Une expertise bientôt étendue à l'utilisation du bois en extérieur...

Edito batipôle

Woodenha investit en R&D pour l'ignifugation du bois d'extérieur utilisé dans les ERP

Woodenha, spécialiste de l’amélioration des performances du bois, poursuit son développement et lance un programme d’investissements en Recherche et Développement pour l’ignifugation du bois en milieu extérieur. Cette stratégie d’innovation est née d’une volonté de répondre à une forte demande des industriels voulant se positionner sur le marché des Etablissements Recevant  du Public (ERP).
Dans un contexte où la construction des ERP intègre de plus en plus de bois, l’utilisation de matériaux difficilement inflammables s’impose. Le bois, comme n’importe quel autre matériau, doit répondre à des exigences de performance à la réaction au feu. Des traitements spécifiques permettent d’en accroître
ses performances en limitant considérablement l’inflammabilité et la propagation des flammes.

L’EXPERTISE DE WOODENHA EN IGNIFUGATION DU BOIS D’INTERIEUR
Woodenha possède l’équipement et l’expertise pour ignifuger toutes sortes de bois d’intérieur (pour lambris, panneau massif, contreplaqué, lamellé-collé, plafond, escalier, bois massif…) et empêcher ou retarder au mieux la propagation de l’incendie à partir du foyer initial. Pour garantir la qualité du traitement
et sa certification, l’entreprise s’est équipée d’un système de pesage des bois avant et après ignifugation unique en France.

LE PROCEDE D’IGNIFUGATION INDENHA
Le bois est placé dans un autoclave puis immergé dans une solution d’une ou plusieurs matières actives ignifugeantes. Des étapes successives de vides et pressions permettent aux matières actives de pénétrer le bois. Les bois sont séchés à nouveau après ignifugation afin de fournir un produit dont le taux
d’humidité est en phase avec son utilisation finale.

UNE DEMANDE DE PLUS EN PLUS FORTE POUR L’IGNIFUGATION DU BOIS D’EXTERIEUR
Woodenha dispose aujourd’hui d’un processus d’ignifugation parfaitement adapté au bois d’intérieur et travaille actuellement au développement d’un processus pour les bois d’extérieur. Aucun processus intégré n’est proposé sur le marché. Les traitements existants ne possèdent pas l’ensemble des propriétés attendues comme le juste dosage des matières actives dans le bois ou la durabilité de l’efficacité vis-à-vis des agressions climatiques dans un contexte de gestion raisonnée et durable. Dans le même temps, la demande des professionnels de la construction pour ce type de prestation est grandissante, particulièrement en ce qui concerne le bardage.

COMMENT LA SOCIETE WOODENHA REPOND-ELLE A CE DEFI TECHNOLOGIQUE ?
Woodenha a mis en place un important programme de Recherche et Développement sur 3 ans en collaboration avec l’Ecole Supérieure du Bois (Nantes), rendu possible par l’obtention - de la part du Ministère de la Recherche - du statut de Jeune Entreprise Innovante (JEI) et le soutien d’Oséo pour l’une de ses filiales. Woodenha a intégré dans ses équipes depuis le début de l’année et pour trois ans, Randy Clifford Cloridor, thésard diplômé en physico-chimie des matériaux. Il a pour mission de développer une nouvelle formulation ignifuge à profil écotoxicologique favorable et efficace en milieu extérieur.

LES POINTS FORTS DE WOODENHA
- La qualité des traitements
- L’efficacité du traitement ignifuge coïncide avec la durée de service du bâtiment dans lequel il est employé
- L’équipement le plus récent, le seul permettant d’assurer une traçabilité et de mesurer la quantité des matières actives dans le bois
- Les bois sont séchés à nouveau artificiellement après ignifugation
- Une connaissance des normes les plus actuelles en vigueur et des quantités de matières actives permettant l’obtention du classement au feu auprès des bureaux de contrôle. Jean-Baptiste Aurel, gérant de la société Woodenha, participe activement au comité d’élaboration des normes en matière de sécurité incendie au travers du GTFI (Groupement Technique Français contre l’Incendie)
- Un accompagnement total de l’industriel depuis l’ignifugation des bois jusqu’à l’obtention du PV par un laboratoire agréé










L'agitation


5518
Technal : leader visionnaire de la décarbonation dans le BTP

605

16

À découvrir

Salle de Presse BTP