FILMM

REP PMCB et laines minérales

Par DMA RP online  Publié le 04 Juil 2023
La recyclabilité des Laines Minérales

Résumé pour les décideurs

Innovation du recyclage des Laines Minérales : Un bond pour l'industrie du bâtiment

Pour une transition vers l'économie circulaire, l'industrie du bâtiment est face à une montagne de défis. Au cœur de cette mutation, les laines minérales, parfaitement recyclables, se présentent comme une opportunité. (Introduction)

Un défi d'envergure : la REP (Responsabilité Élargie des Producteurs)

L'implémentation de la REP pour les produits du bâtiment s'impose comme un défi colossal, dû au volume des déchets et à la complexité de la chaîne de valeur. Les fabricants, moteurs de ce changement, pilotent cette initiative, appuyés par l'éco-organisme VALOBAT.

Laines minérales : des acteurs de la transition

Infatigablement recyclables, les laines minérales, qu'elles soient de verre ou de roche, sont au centre de ce renouveau. Les membres du FILMM - engagés dans la création d'une économie circulaire - intègrent déjà des matières recyclées dans leurs isolants et investissent pour augmenter cette capacité de recyclage.

Accélération de la collecte de déchets

Pour fluidifier le processus, un outil de localisation des points de reprise des déchets a été intégré au site de VALOBAT. C'est une avancée cruciale pour offrir un service aux entreprises et artisans, facilitant la collecte de déchets triés.

L'engagement des industriels du FILMM

Les membres du FILMM et d'autres industriels s'attellent à innover, repoussant les limites de la recyclabilité. Avec l'essor de ces points de collecte, nous pouvons espérer une augmentation significative du volume de déchets recyclés.



La recyclabilité des Laines Minérales

La mise en place de la REP des produits du bâtiment est un énorme défi pour l’ensemble des acteurs du bâtiment et en particulier pour les fabricants à qui incombe l’organisation du dispositif.

La mise en oeuvre opérationnelle sera forcément progressive et peut susciter des impatiences, mais le volume de déchets et la complexité de la chaine de valeur sont inédites pour la mise en place d’une REP.

Les membres du FILMM se sont impliqués dès le départ de la création de l’éco-organisme VALOBAT auquel ils ont délégué leurs nouvelles obligations.
Ainsi ils saluent la mise en place d’un moteur de recherche sur le site de l’éco-organisme permettant de trouver des points de reprise des déchets (https://www.valobat.fr/point-de-reprise/). Mais ils veulent que ce maillage se densifie rapidement afin d’apporter le service aux entreprises et artisans pour la reprise de leurs déchets triés.

Ils ont travaillé sur les standards de collecte qui visent à définir les conditions de reprise sans frais et faciliter le recyclage.
En effet, les laines minérales de verre et de roche sont recyclables à l’infini et sont déjà recyclées par les membres du FILMM (notamment à Orange, Saint-Eloy-les-Mines et Visé). Les fabricants continuent d’augmenter l’intégration de matières recyclées dans leurs isolants et leurs investissements dans des installations spécifiques sur leurs sites.

 

Les industriels du FILMM continuent d’être moteurs en matière de recyclabilité et d’économie circulaire, forts d’un travail de recherche et d’expériences engagé avant même la mise en place d’exigences règlementaires. Gageons qu’après une montée en puissance nécessaire des points de collecte, des volumes importants de déchets pourront être recyclés.
Elisabeth Bardet – Présidente










Tél. : 01 49 70 89 60
Courriel : contact@filmm.org
Site internet : https://www.filmm.org/


L'agitation


5476
Le FILMM met en avant l’importance de l’isolation dans la rénovation énergétique

602

16