Openspace

Clou podotactile : Pourquoi préférer l’acier au bois en extérieur ?

Par GDA - Digital RP  Publié le 12 mai 2016

Accessibilité

De par son côté naturel et esthétique, les municipalités peuvent être tentées d’opter pour le bois lors du choix des clous podotactiles à installer sur la voie publique. Cependant, il est préférable d’opter pour des clous en acier, en inox ou encore en aluminium pour garantir des aménagements d’accessibilité durables. Explications.     Préférer le bois en intérieur     Les clous podotactiles en bois ont pour fonction première d’être installés en intérieur, dans les ERP, car ils ne sont pas suffisamment résistants pour l’extérieur et ses agressions quotidiennes. Le soleil, l’humidité, la pluie, le gel ou encore les changements de température sont autant de facteurs qui attaquent les clous podotactiles et les fragilisent.     Au bout de quelques mois, ces clous peuvent se briser et former des objets contondants sur la chaussée qui peuvent blesser les piétons ainsi que les chiens-guides des personnes à mobilité réduite.     Préférer l’acier/inox/aluminium pour des clous podotactiles durables     Contrairement aux modèles en bois, les clous en matière métallique sont conçus pour résister aux conditions extérieures et ainsi contribuer à des aménagements d’accessibilité pérennes. Certains modèles sont même spécialement traités pour résister à la corrosion provoquée par l’ambiance marine des bords de mer.     Aussi, bien que la performance soit une priorité, l’esthétique des clous n’en est pas pour autant oubliée puisqu’ils se déclinent dans un grand nombre de teintes et de coloris (dont des photoluminescents).     Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site d’Openspace pour découvrir les différents types de clous podotactiles existants !









L'agitation


5518
Technal : leader visionnaire de la décarbonation dans le BTP

605

16

À découvrir

Salle de Presse BTP