COCHEBAT

Le centre hospitalier régional d'Orléans se dote d'un plancher chauffant/rafraîchissant CERTITHERM

Par Alure communication - Agence RP  Publié le 10 Avr 2013

Soumis aux exigences réglementaires des bâtiments hospitaliers, le CHR d'Orléans a souhaité construire un nouveau bâtiment certifié HQE et THPE. Pour cela, il a fait appel au bureau d'étude Artelia et à Eiffage Energie Thermie IDF, qui ont choisi d'installer un plancher chauffant/rafraîchissant basse température (PCRBT) de qualité CERTITHERM. Mise sur le marché en 2011 par COCHEBAT, cette marque de qualité va permettre de calculer la consommation énergétique globale sur 5 000 m² du nouvel établissement prévu pour 2015.

Un chantier hors normes et écologique

Le futur CHR d'Orléans est le plus grand chantier d'Europe actuellement. D'une surface totale de 180 000 m², l'hôpital sera composé de 5 entités distinctes (moyens séjour, consultations, médecine, chirurgie, mères-enfants) dotées de 1 300 lits au total. Une « rue centrale » desservira chaque pôle.

D'une longueur de 400 m et d'une hauteur de 6 mètres sur 2 niveaux, la rue centrale est sujet à un flux d'air très important. Le choix du plancher chauffant/rafraîchissant s'est donc imposé rapidement car il répond parfaitement aux exigences d'économie d'énergie et aux réglementations hospitalières (aspect sanitaire, chaleur homogène, facilité d'entretien et fiabilité, confort visuel).

Le CHR d'Orléans a notamment choisi d'installer ce plancher dans la crèche car il est sans risque pour les enfants. Fonctionnant grâce à un système hydraulique, ce plancher a été installé par la société Aquasol à la fois sous du parquet massif et sous du carrelage. La chape liquide qui le recouvre permet d'obtenir une chaleur identique quelle que soit la surface. Rattaché par les sous-stations de chaque entité à la sous-station technique générale de l'établissement, le plancher chauffant/rafraîchissant est relié au réseau de chauffage urbain alimentant l'hôpital.

Également installé à l'hôpital Georges Pompidou de Paris, le PCRBT est ainsi parfaitement adapté aux normes environnementales et de performances énergétiques.

Un système de plancher sous la certification CERTITHERM

La nouvelle Réglementation Thermique 2012 oblige le PCRBT à avoir une résistance thermique de 0.75 m².K/W. La marque de qualité CERTITHERM répond totalement aux attentes des professionnels et aux exigences règlementaires du modèle BBC ou de la démarche HQE.

Les calculs thermiques sont effectués par des instructeurs indépendants, assurant ainsi la légitimité et la transparence de la marque CERTITHERM.

 

Article réecrit par Batipôle










L'agitation


5505
La légèreté, l’atout n°1 du béton cellulaire Xella pour les projets de rénovation et de réhabilitation

605

16

À découvrir

Salle de Presse BTP