OPPBTP

Recherche autour des risques dans les métiers du bâtiment

Par Batipole Édition  Publié le 10 juin 2011

Une équipe de chercheurs coordonnée par L'Ecole Centrale de Paris va mener des recherches dans le but d'étudier les comportements des professionnels du bâtiment face aux risques dans les métiers du gros œuvre.
Edito batipôle

Le recours aux sciences humaines et sociales apparaît de plus en plus nécessaire pour analyser les problématiques des rapports aux risques professionnels dans le bâtiment et les travaux publics.

Partant de ce constat, l’Ecole Centrale Paris, l’Organisme professionnel de prévention du BTP (OPPBTP) et le Groupement national multidisciplinaire de santé au travail dans le BTP (GNMST-BTP) viennent de former une équipe de chercheurs et collaborateurs sur ce sujet. L’objectif est de mener une recherche-action, coordonnée par Patrick Obertelli professeur à l’ECP, destinée à la fois à produire des connaissances scientifiques et à apporter des réponses pragmatiques aux professionnels du BTP. Un chercheur en sciences sociales de l’université de Carleton au Canada participera également à ces travaux.

Une recherche concrète et participative

A cette recherche, qui se veut résolument participative, sont associés les dirigeants et les salariés de plusieurs PME du BTP. Les entreprises Pagot, TBI-Sham et Saussine offrent les premiers terrains d’observation.

Il s’agira d’essayer de comprendre ici les comportements réels des équipes et des individus dans leurs contextes professionnels spécifiques, y compris ceux qui sont habituellement qualifiés d’irrationnels.

Trois études seront réalisées. La première permettra de capitaliser les connaissances de conseillers en prévention de l’OPPBTP et de médecins du GNMST-BTP sur le sujet.

La seconde visera à créer une méthode pour accompagner la réflexion des équipes du BTP. Les chercheurs s’appuieront notamment sur l’expression libre des opérateurs pour mieux saisir la complexité des facteurs qui entrent en compte dans les situations de travail et identifier les leviers d’évolution.

Enfin, la troisième étude explorera des situations de travail identifiées par les équipes d’ouvriers comme sensibles du point de vue des risques. Les pratiques de recherche articuleront entretiens avec la hiérarchie et avec les équipes, films de situations de travail et analyses collectives.

C

Ecole Centrale Paris OPPBTP

ONTACTS PRESSE :

Alexandrine Urbain

alexandrine.urbain@ecp.fr

01 41 13 13 10

 

 

Wenefrid Lebrun

wenefrid.lebrun@oppbtp.fr

01 46 09 26 76










L'agitation


5518
Technal : leader visionnaire de la décarbonation dans le BTP

605

16

À découvrir

Salle de Presse BTP