HEIDELBERG MATERIALS FRANCE

GOCO2 : Un Engagement Industriel Vers la Décarbonation

Par Schilling Communication - Agence RP  Publié le 11 Juil 2023
captage et transport du CO2

Résumé pour les décideurs

Projet GOCO2: Une avancée majeure pour la décarbonation industrielle

Le lundi 10 juillet 2023, six entreprises industrielles majeures - Elengy, GRTgaz, Heidelberg Materials, Lafarge, Lhoist et TotalEnergies - ont annoncé le lancement de GOCO2, un projet de décarbonation ambitieux soutenu par la Région des Pays de la Loire et le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire (GPMNSN). Ce projet prévoit le développement d'un programme d'investissement dédié au captage du CO2 des sites industriels, à son acheminement par canalisation et son exportation vers des zones de stockage géologique permanent.

L'objectif est d'atteindre une capacité de captage et de transport de 2,6 millions de tonnes de CO2 par an d'ici 2030, s'intégrant pleinement dans la stratégie nationale de captage, d'utilisation et de séquestration du carbone (CCUS). Par ailleurs, GOCO2 compte sur des infrastructures déjà existantes au sein du GPMNSN et vise à attirer de nouveaux sites industriels dans la région.

Plus qu'un projet de décarbonation, GOCO2 symbolise un engagement collectif et concret pour accélérer la réduction des émissions de CO2 et intégrer une véritable stratégie de développement durable dans l'industrie française. Il s'agit d'un effort sans précédent pour décarboner les sites industriels du Grand Ouest de la France, avec un potentiel pour gérer jusqu'à 75% des émissions industrielles de la région d'ici 2050.

Des dirigeants d'entreprises ont souligné l'importance de cette initiative pour la décarbonation de leurs activités. Nelly Nicoli d'Elengy a insisté sur l'engagement d'Elengy à développer des hubs de décarbonation, tandis que Bruno Pillon d'Heidelberg Materials a souligné l'importance de ce projet pour la décarbonation de l'industrie du ciment et de la chaux. De même, François Pétry de Lafarge France a décrit GOCO2 comme une étape décisive vers l'objectif "Net Zero" de l'entreprise en termes d'émissions de CO2.

GOCO2 représente une approche collaborative et novatrice pour faire face aux défis climatiques, en unissant divers acteurs industriels dans un effort commun pour réduire leur empreinte carbone et contribuer à la lutte contre le changement climatique.



Ce lundi 10 juillet 2023, Elengy, GRTgaz, Heidelberg Materials, Lafarge, Lhoist et TotalEnergies ont annoncé le lancement du projet de décarbonation Grand Ouest CO2.

Ce projet soutenu par la Région des Pays de la Loire et le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire (GPMNSN) a pour objectif de développer un programme d’investissement permettant le captage du CO2 sur les sites industriels, son acheminement par canalisation jusqu’au terminal d’export maritime de Saint-Nazaire à destination des zones de stockage géologique permanent, pour une capacité estimée à 2,6 millions de tonnes par an à l’horizon 2030.

Convaincus de l’intérêt d’une démarche collective, les partenaires du projet GOCO2 s’apprêtent à engager conjointement les études nécessaires à ce projet décarbonation prévu à l’horizon 2030.

GOCOreprésente un engagement concret et ambitieux pour accélérer la décarbonation des sites industriels du Grand Ouest de la France, en complément d’actions d’évitement et de réduction des émissions de CO2.

Principalement situé sur les territoires de la Région des Pays de la Loire et de Nouvelle-Aquitaine, GOCO2 est aujourd’hui le projet de décarbonation le plus important de l’Ouest de la France en volume de CO2 capté et transporté. Il pourrait à terme transporter et exporter jusqu’à 4 millions de tonnes par an de CO2 en 2050, soit plus de 75% des émissions industrielles du Grand-Ouest de la France à cet horizon.

Ce projet s’inscrit dans la Stratégie de captage, d’utilisation et de séquestration du carbone (CCUS) de l’Etat (France 2030) ainsi que dans l’Appel à Projet Zones Industrielles Bas Carbone (ZIBAC) de l’ADEME.

 

Un projet intégré dans l’écosystème local

Parfaitement inséré dans l’écosystème local, GOCO2 bénéficie en partie d’infrastructures déjà existantes au sein du Grand Port Maritime Nantes Saint-Nazaire (GPMNSN).

Il permettra à terme de transporter les émissions de CO2 provenant d’autres industriels du Grand-Ouest, ou du CO2 biogénique issu notamment de l’épuration du biométhane. Il constituera également un atout pour attirer de nouveaux sites industriels sur le territoire en offrant un accès à une infrastructure de décarbonation.

   

Des industriels engagés pour soutenir la décarbonation de leurs activités 

Pour Nelly Nicoli, Directrice Générale d’Elengy“La mise en place de chaînes de captage, d’export et de stockage de CO2 est un moyen d’accélérer rapidement la décarbonation de l’industrie française. Le projet GOCO2 s’inscrit pleinement dans la stratégie de développement de hubs de décarbonation d’Elengy, qui dispose d’infrastructures portuaires et d’une approche ouverte et transparente. Elengy, comme tous les acteurs du consortium, est fortement mobilisé pour faire aboutir ce projet au sein du territoire”.

Pour Anthony Mazzenga, Directeur Développement de GRTgaz“Avec l’appui des régions Pays de Loire et Nouvelle Aquitaine, GOCO2 est un projet de territoire assez unique en son genre en France autour d’un consortium qui démontre les enjeux communs que nous avons à surmonter collectivement. GRTgaz met à disposition ses compétences techniques et son expérience dans le développement des infrastructures de transport pour l’émergence de places de marché ouvertes à tous les acteurs. GOCO2 s’inscrit parfaitement dans la stratégie de GRTgaz dont l’objectif est d’accompagner les politiques industrielles en matière de décarbonation”.

Pour Bruno Pillon, Président des activités France d’Heidelberg Materials“Ce projet est clé pour décarboner l’industrie du ciment et de la chaux dans le grand Ouest de la France. 2/3 des émissions de CO2 de l’industrie cimentière sont liées au process. Sans captage du CO2, pas de décarbonation du ciment. Plus de 90% des émissions captées grâce au projet sont des émissions non « abattables » par d’autres alternatives technologiques que le captage de CO2. C’est un véritable projet de territoire qui va nous permettre de décarboner notre cimenterie d’Airvault dans les Deux-Sèvres dans laquelle nous venons d’investir 285 millions d’euros”.

Pour François Pétry, Directeur Général de Lafarge France : “GOCO2 permettra à l’usine Lafarge de Saint-Pierre-la-Cour de franchir une étape décisive vers notre objectif Net Zero pour ce qui concerne les émissions CO2 résiduelles alors que l’ensemble des autres leviers industriels de décarbonation sont mis en œuvre. Le rôle moteur que nous entendons jouer dans ce projet stratégique, à la fois pour le Grand Ouest et pour le pays, témoigne de notre volonté et de notre engagement à décarboner à un rythme rapide notre industrie”.

Pour Jacques Chanteclair, Directeur général de Lhoist Europe du Sud : “GOCO2 donnerait un formidable coup d’accélérateur à la décarbonation de notre usine de Neau, laquelle sera ainsi en mesure de fournir une chaux neutre en carbone au Grand Ouest. Ce serait aussi la démonstration de la volonté de partenaires industriels de s’unir pour jouer un rôle de premier plan dans la lutte contre le changement climatique, avec le soutien des collectivités, de l’Etat et la consultation des citoyens”.

Pour Etienne Anglès d’Auriac, Vice-Président CCS de Total Energies “Avec un objectif de réduction de plus de 40% de ses émissions directes d’ici à 2030 et un programme ambitieux d’efficacité énergétique, TotalEnergies est pleinement mobilisé pour réduire l’empreinte carbone de ses activités. Chaque site, comme ici la plateforme de Donges, évalue les actions concrètes à mettre en œuvre pour atteindre cet objectif. Le captage et le stockage du COest un levier clé pour abattre les émissions résiduelles. L’objectif de la Compagnie est de développer une offre de stockage en Europe pour ses émissions résiduelles et celles de ses clients. Nous nous réjouissons de la mobilisation de l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur CCS pour décarboner l’industrie en France.”










L'agitation


5478
Le site de vente en ligne sanitaire-distribution.fr propose une offre exclusive de pompes à chaleur pour les professionnels

602

16