FAUN

Partenaires de course, FAUN et Adrien Simon prennent le départ de la Mini Transat

Par Schilling Communication - Agence RP  Publié le 21 Sep 2023
FAUN et Adrien Simon prennent le départ de la Mini Transat

Résumé pour les décideurs

Le partenariat entre FAUN, un pilier européen dans la collecte de déchets urbains, et Adrien Simon, navigateur hors pair, s'est avéré fructueux, avec de nombreux succès en courses nautiques. Leur collaboration souligne également leur engagement éco-responsable, illustré par le soutien d'Adrien à l'association Plastic Odyssey, et les solutions technologiques durables de FAUN.

Adrien Simon, après des mois de préparation intensive, s'apprête à participer à la Mini Transat 2023, une compétition exigeante. Parallèlement, FAUN a soutenu des initiatives écologiques, notamment avec l'association Sea Cleaners, renforçant leur positionnement commun en faveur de l'environnement. Ce partenariat est non seulement une fusion de talents nautiques, mais aussi une union pour un avenir plus vert.



Dimanche 24 septembre aux Sables-d’Olonne

Un moment crucial où deux mondes se croisent. D'un côté, FAUN, titan européen des équipements urbains de collecte de déchets, et de l'autre, Adrien Simon, le navigateur d'élite à l'ascension fulgurante.

Naissance d'une collaboration fructueuse

Depuis 2022, cette alliance puissante promettait monts et merveilles. Chaque compétition nautique, du Gran Premio d'Italia au Mini Fastnet en passant par le Trophée MAP, s'est transformée en théâtre de démonstration pour le tandem dynamique à bord du MINI 6.50 FAUN. Et au centre de toutes ces aventures se profilait un objectif colossal : la Mini Transat 2023. Cette épreuve légendaire, qui a vu le jour en 1977 grâce à Bob Salmon, a vu ses rêves se concrétiser. Adrien Simon relève le défi de cette 24ème édition.

Mini Transat : Plus qu'une simple course

Se lancer dans la Mini Transat, c'est embrasser l'héritage de ces pionniers de la navigation transatlantique. Seul à bord d'un voilier de 6.50 mètres, sans le moindre soutien technologique, le navigateur est confronté à une épreuve redoutable. Cette aventure de 7.500 km, débutant aux Sables d'Olonne, mène à Santa Cruz de La Palma puis se termine en beauté à Saint‑François, Guadeloupe. Au total, 90 skippers audacieux participent à cette édition.

Le bateau d'Adrien, conçu par l'architecte David Raison, est une prouesse technique. Mesurant 3 mètres de large avec une voile dominante de 24 m2, il incarne la quintessence de l'innovation.

Préparation d'un champion

Derrière le succès d'Adrien se cache une préparation acharnée. Avec l'aide du coach renommé Tanguy Leglatin et de navigateurs de haut niveau, Simon a affiné son art, accumulant expérience et confiance. Cette confiance est également le fruit d'une symbiose avec FAUN, partageant des valeurs essentielles : l'effort, la détermination et la performance.

Leur engagement commun pour la protection environnementale est palpable. Tandis qu'Adrien soutient Plastic Odyssey, combattant la pollution plastique marine, FAUN innove avec des solutions technologiques écologiques. Leurs équipements, non seulement performants, mais aussi durables, montrent une avancée remarquable dans la transition écologique.

Les réflexions d'Adrien avant la grande aventure

Adrien a partagé ses réflexions sur son parcours précédant la Mini Transat. Plutôt que de se focaliser sur la qualification, il visait l'excellence. Son duo avec Chloé le Bars lors de la Plastimo Lorient a été crucial. Cette collaboration fructueuse leur a permis d'atteindre une 3ème place impressionnante au classement général.

Des compétitions comme "Mini en Mai" ou le Trophée Marie Agnès Péron ont offert des occasions précieuses d'apprentissage, l'amenant à affiner ses techniques et stratégies. La Transgascogne, dernière répétition avant la Mini Transat, a confirmé son niveau d'expertise.

Avec une détermination inébranlable, Adrien se lance dans la Mini Transat avec l'ambition d'intégrer le top 10. Malgré son assurance, une part d'incertitude subsiste, amplifiée par la magnitude de ce challenge. Cependant, son MINI 6.50 FAUN, méticuleusement optimisé, et sa passion inflexible, le propulsent vers l'avant.

L'engagement environnemental : une quête commune

Récemment, lors d'un événement organisé par l'association Sea Cleaners, FAUN a démontré son dévouement écologique en fournissant son matériel innovant de collecte de déchets. Grâce à cette initiative, avec l'aide d'Adrien et d'autres skippers, une collecte impressionnante de près de 30 Kg de déchets a été réalisée en une heure aux Sables-d'Olonne.


La Mini Transat est bien plus qu'une simple compétition. Pour FAUN et Adrien Simon, c'est une aventure, une manifestation de leurs valeurs et un pas de plus vers un futur éco-responsable. Une collaboration qui, sans aucun doute, continuera à faire des vagues.










Tél. : 04 75 81 66 00
Courriel : info@faun.fr
Site internet : https://faun-environnement.fr/


L'agitation


5505
La légèreté, l’atout n°1 du béton cellulaire Xella pour les projets de rénovation et de réhabilitation

605

16

À découvrir

Salle de Presse BTP