Batipôle : Actualité BTP

L'avenir incertain de la SAS François Fondeville

Par Batipole Édition  Publié le 13 oct 2023
Ste FONDEVILLE

Résumé pour les décideurs

L'entreprise historique Fondeville, reconnue pour ses projets majeurs à Perpignan, est en liquidation judiciaire. Malgré les défis passés, notamment un redressement judiciaire en 2019, et les récents bouleversements mondiaux tels que la crise du Covid et la guerre en Ukraine, l'espoir d'une reprise demeure. Les employés bénéficient de trois mois de poursuite d'activité, permettant la continuité des projets et soutenant les sous-traitants. Avec 200 familles directement impactées, l'avenir de Fondeville est à la croisée des chemins, mais l'espoir d'une renaissance persiste.



Une quête pour la pérennité de l'entreprise familiale

Face à une situation économique tendue, Raymond Fondeville s'exprime sur l'avenir de la SAS François Fondeville, une entreprise emblématique du BTP à Perpignan.

L'histoire d'une entreprise emblématique

L'entreprise Fondeville, avec ses racines profondément ancrées à Perpignan, est un pilier de l'économie locale depuis des décennies. Avec trois établissements majeurs - son siège historique à Perpignan, une branche à Montpellier et une autre à Marseille - elle a laissé son empreinte sur de nombreux projets d'envergure. Parmi ses réalisations notables, le théâtre l'Archipel et la gare TGV de Perpignan se démarquent, témoignant de son expertise et de son savoir-faire.

Des défis passés et présents

En 2019, Fondeville avait déjà été confrontée à des vents contraires, subissant un redressement judiciaire qui s'était étendu sur neuf mois. Bien qu'elle ait navigué à travers cette tempête, sa stabilité demeurait fragile. Eddy Bouillaud, délégué syndical CFDT, met en lumière comment la conjonction de la crise du Covid, des tensions en Ukraine et de certaines décisions managériales ont fragilisé l'équilibre financier de la société. Dans un secteur où les contrats sont souvent conclus bien à l'avance, les flambées soudaines des coûts des matières premières, comme une augmentation de 25% liée à des événements mondiaux, ont exacerbé la complexité de la situation.

L'espoir d'une renaissance

La récente décision du tribunal de commerce de Toulouse de prononcer la liquidation judiciaire de Fondeville n'a pas éteint tous les espoirs. Les employés bénéficient actuellement de trois mois supplémentaires d'activité, une étape cruciale pour garantir la progression des projets actuels et soutenir les partenaires sous-traitants. Eddy Bouillaud exprime un sentiment qui résonne chez de nombreux collaborateurs : 

"Cette liquidation, aussi étonnant que cela puisse paraître, est un soulagement. Nous restons optimistes pour l'avenir." 

L'éventualité d'une reprise interne est déjà en discussion, apportant une lueur d'espoir à près de 200 familles directement impactées par cette crise.


 










L'agitation


5504
Perméabilisation des sols

605

16

À découvrir

Salle de Presse BTP